C’est grâce à des gens comme Magnus Westergaard qu’on peut affirmer que la folk n’est pas qu’un truc de chevelus sensibles qui gratouillent des pedal steel guitars des heures durant, chuchotant des textes sur les chapeaux de cow-boys et les coeurs solitaires de l’Amérique rurale en déclin. L’homme derrière Dune Messiah vient de Copenhague et dépoussière le genre en imposant un style hyper élégant où la sensibilité règne toujours mais se conjugue sur un mode plus moderne, les claviers se font tantôt piano tantôt synthétiseur, la guitare arrache des effets déformants qui ajoutent une pointe d’angoisse et de mystère à ce grand rodéo électrique que ne parvient à calmer que la voix posée et profonde de Magnus Westergaard. We Vanish est tiré de ce premier album au charme fou intitulé avec justesse The Iron Oak, jonction audacieuse entre une note contemplative, tournée vers un espace grand ouvert et désert où la nature se fait l’expression de sentiments tourmentés, et les eaux sombres scandinaves, troublées de quelques branchements alternatifs. Un disque parrainé par le bienveillant trio Third Coming Records / Instruments Of Discipline / Premium Abundance à acquérir de toute urgence.

Directed and edited by Mathias Riis, Jakob Sleiborg and Magnus Westergaard

Vidéo (PREMIERE)

Tracklist

Dune Messiah – The Iron Oak (Third Coming Records / Instruments Of Discipline / Premium Abundance, 03 mars 2017)

01. Alive
02. What You’ve Become
03. This Far
04. In My Arms
05. Featherless Creatures
06. Our Little Game
07. We Vanish
08. At The Borders Of Malice
09. Buried In The Sand
10. The Fall
11. The Joys Of Spring

Dune Messiah sera en concert le 06/04 au Batofar, plus d’infos sur l’event FB.