Ce n’est pas si évident que cela pour tout le monde, mais l’été est bel et bien là, prompt on l’espère à apporter son lot de doucereux détachements à l’ombre de nos doigts de pieds en éventail. Une période propice aussi pour le mélomane pour renâcler l’ensemble des disques accumulés compulsivement le reste de l’année, histoire d’en extirper ce substrat magique qui rompra la monotonie crue dédiée à la bande FM. Et s’il s’agit de préparer un petit paquetage de survie en milieu hostile pour lézarder l’âme en fleur durant la période estivale qui s’ouvre, il apparaît plus que primordial de s’octroyer la dernière livraison de Drug Train. Les Canadiens inoculent, avec le single All My Friends extrait du LP Petite Nature à paraître physiquement à l’automne sur le Brestois Beko Disques, tout ce que le quidam est en droit d’attendre de tendresse vertigineuse et de mélancolie ouatée. La voix délicate de la montréalaise, à la confluence de standards twee pop et des ondines propres à Memoryhouse, arrache l’adhésion dès la première écoute, la mise en images signée Julie Rainville médusant quant à elle le regard par sa fixité.

Vidéo (PREMIERE)

Tracklisting

Drug Train – All My Friends EP (Beko disque, 2016)

01. All my Friends
02. All my Friends (Acquaintances mix)