On a découvert Die Wilde Jagd grâce à leur remix de La visite d’Etienne Jaumet sorti chez Versatile l’année dernière. Inconnu au bataillon, ce duo de Düsseldorf est composé de Ralf Beck, producteur qui a travaillé notamment avec Karl Bartos, Propaganda, Kreidler ou encore Black Devil Disco et Sebastian Lee Philipp, compositeur et membre du groupe electro pop Noblesse Oblige. Après une rencontre au Salon des Amateurs – lieu connu outre-Rhin sous le nom de Hacienda postpunk – les deux Allemands n’ont cessé de triturer claviers analogiques dans le studio de Ralf pour finalement mettre un nom sur leurs expérimentations musicales néo krautrock : Die Wilde Jagd ou la chasse fantastique en français. Après avoir sorti un premier excellent album l’année passée sur le label Bureau B, Jennifer Cardini a choisi d’ouvrir une des compilations annuelles de son label Correspondant avec un titre des Allemands.  Sebastian a répondu à notre petite interview et nous a préparé une mixtape exclusive, enjoy !

D’où viens-tu ?
Where do you come from?

Je reviens juste du supermarché où j’ai rapporté des bouteilles vides. En Allemagne, on a un système de consigne sur les bouteilles, ce qui signifie que l’on paie un dépôt sur les bouteilles en verre et en plastique quand on les achète. Ce versement vous est restitué quand on rapporte les bouteilles vides. Ça peut aller jusqu’à 25 centimes par bouteille donc ça vaut vraiment le coup.

I just came back from returning some empty bottles to the local supermarket. In Germany we have a bottle deposit system, which means you pay a deposit on glass and plastic bottles when buying them. This deposit is returned to you when you bring back the empty bottles. It can be up to 25 cents per bottle, so it’s definitely worth it.

Où vas-tu ?
Where are you headed?

Toujours en train d’essayer de me créer une âme (A. Jodorowsky)

Always trying to create myself a soul. (A. Jodorowsky)

Pourquoi la musique ?
Why music?

Le hasard / le destin.

Chance / fate.

Et si tu n’avais pas fait de musique ?
And if music wasn’t your thing?

Alors j’aurais fait quelque chose d’autre. Je fais beaucoup d’autres choses en plus de la musique.

Then something else would be. Many things are my things beside music.

Une épiphanie personnelle ?
An epiphany of yours?

Ne jamais être un connard, autant que possible.

Never be an arsehole, whenever possible.


Une révélation artistique ?

Your artistic breakthrough?

Révélation est un grand mot. Je suis fier de quelques trucs que j’ai créés et auxquels j’ai participé, c’est déjà pas mal pour moi.

Breakthrough is a big word. I’m proud of a few things I’ve created and been involved in, that’s already a lot for me.

Le revers de la médaille ?
Any downside?

Pas vraiment, je me sens très privilégié.

Not really, I feel very privileged.

Y a t-il une vie après la mort artistique ?
Is there life after artistic death?

Je le pense, oui.

I think so, yes.

Un rituel de scène ?
Your pre-stage ritual?

Très peu remarquable, je crains. D’ordinaire, mon batteur et moi-même buvons de la bière et de la vodka. Parfois je me masse le poignet avec un baume relaxant parce que j’ai tendance à avoir des crampes pendant les concerts à force de répéter la même note à la guitare pendant plusieurs minutes.

Very unspectacular, I’m afraid. My drummer and I usually drink beer and vodka. Sometimes I massage a pain relief balm into my wrist because I tend to get cramps during concerts when playing the same note on the guitar repeatedly for several minutes.

Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique) ?
Who would you work with (musically or not)?

À peu près n’importe qui de sympa et qui m’inspire.

Pretty much anyone who is nice and inspires me.

Quel serait le climax de ta carrière artistique ?
What would be the climax of your career?

Avoir des animaux comme membres de mon groupe en concert. Des singes et des éléphants.

Having animals as part of my Live band. Monkeys and elephants.

Retour à l’enfance, quel conseil te donnes–tu ?
Back to your childhood – what piece of advice would you give your young self?

Ça m’angoisse un peu.

This freaks me out a bit.

Comment te vois tu dans trente ans ?
How do you see yourself thirty years from now?

Ça m’angoisse vraiment. Question suivante.

That really freaked me out. Next question.

Comment vois-tu évoluer ta musique ?
How do you see your music evolve?

Je ne peux pas dire. Chaque morceau est un nouveau défi. J’adorerais passer plus de temps à jouer plutôt que sur la technique, la production et le mixage de la musique… mais d’une manière ou d’une autre ça finit toujours par être l’inverse.

I can’t say. Every song is a new challenge. I would love to spend more time on playing rather than engineering, producing and mixing the music…but somehow it always ends up being the other way around.

Un plaisir coupable ou un trésor caché ? (musique ou hors musique)
Your guilty pleasure or hidden treasure (musically or not)?

L’euro-dance des années 1990. Je ne peux pas m’en empêcher.

Euro dance music from the 90s. I can’t help it.

Photo : Chrisa Ralli
Traduction : Marie-Eva

Écoute exclusive

Audio

Vidéo