Den Nya Borgen – S/T (PREMIERE)

Ce cauchemar dont vous n’arrivez pas à vous extirper malgré un demi-sommeil entre-coupé de râles comateux : voilà pour la faire courte ce que le mystérieux Suédois Den Nya Borgen retranscrit par le biais d’une electronica minimaliste mais viciée sur son premier long format à paraître incessamment sous peu via le label scandinave Repartiseraren – proche cousin de la structure de Thomas Martin Ekelund, Belatën (lire), sur l’échiquier électronique, rayon post-métal et post-industriel bien tapé. Obscurcissant d’emblée la moindre synapse encore sur le qui-vive d’un cerveau normalement constitué, la verve expérimentale de Den Nya Borgen, confectionnée à partir de quelques synthétiseurs modulaires et autres field recordings, aspire dans ses occultes mantras toute idée de mélodie ou de construction rythmique pour n’en recracher qu’un sirupeux élixir parfaitement tétanisant, théâtre fantasmagorique de toutes les angoisses d’un monde plongée dans la dystopie la plus létale et délétère pour l’espèce humaine. Un disque donc à éviter d’écouter sous psylos, mais qui colore de toute sa substance noiraude l’implacable quotidien de sociétés déshumanisées, prolongeant un nauséeux continuum déjà embringué par la publication en avril d’un premier mini-album dédié à Jeanne D’Arc, Erinran (För Jeanne D’Arc) EP.

Audio (PREMIERE)

Tracklisting

Den Nya Borgen – S/T (Repartiseraren, 2016)

01. Infektion
02. Dagarna Bara Går (Adjusted Vocal Mix)
03. Hymner
04. Medley
05. Tjäna, Leva, Äta, Dö
06. Vrål
07. Känslan
08. Öglan
09. Ta En Annan Väg
10. Grus I Medelmåttemaskinieriet
11. Pansarnäve (AA Industrialized Mix)
12. Pansarnäve (FSÖE Vocal Mix)
13. Pansarnäve