Com Truise interview & Mixtape

En novembre dernier, Seth Haley aka Com Truise donnait un concert hypnotique au Point Éphémère. Alors qu’il rejouera le 9 juin prochain au Nouveau Casino, petit entretien avec cet allumé du synthé. 

Après avoir évolué sous les noms de Sarin Sunday, SYSTM ou Airliner, comment est né le concept de Com Truise et pourquoi ce nom ?
After having played under the names of Sarin Sunday, SYSTM, Airliner, how did the whole concept of Com Truise come about and how did you come up with the name?

Ça s’est fait sur un coup de tête, tout simplement. J’étais vraiment « anti » années 80 pendant très longtemps. Un ami proche essayait alors de me faire découvrir cette période, mais je suis assez difficile et je préférais explorer tout ça moi-même. C’est presque comme si je m’étais réveillé un matin pour me plonger à fond dans toute une période musicale que j’avais négligée jusqu’alors. C’était devenu presque comme une drogue, il était devenu impératif que je creuse vraiment profond et parvienne à trouver le maximum de choses. Com Truise était juste une idée marrante, une sorte d’échappatoire pour parvenir à faire de la musique sans se prendre au sérieux et sans grandes ambitions derrière. En fait, le véritable déclic s’est fait peu après que je me sois rendu compte que je pouvais intéresser Ghostly International. Le nom en lui-même représente l’esquisse d’un plan pour mon projet : j’ai commencé tout ça sans me prendre au sérieux, et aujourd’hui, je sors ma propre musique. J’ai beaucoup de chance.

It basically came on a whim – I was very anti 80s for a long time. A good friend of mine would push ’80s music my way, but I’m quite picky and would rather discover for myself. It almost feels like I woke up one morning and dove into a period of music I neglected, and became my drug, to dig deep and find everything I could. The Com Truise project was just a fun idea, a bit of a reach of freedom to make music that I found fun and not have too deep a meaning. Turns out the meaning came after the world showed me it was good enough idea to spark the interest of Ghostly International. The name is a sign of my plan for the project, it started as a playful thing and here I am today – with physical music out in the world. I’m very lucky.

Comment décrirais-tu ta musique et qui sont tes plus grandes influences ?
How would you describe Com Truise’s music, and who are your biggest influences?

Je me plais à l’appeler « mid-fi synth-wave, slow-motion funk ». C’est juste un genre de musique électronique à base de beaucoup de synthés. Je m’inspire de pas mal de choses. Pas tellement du présent, même si ça serait mentir de dire que mes morceaux sont complètement imperméables au présent. En termes d’influences, je dirai que Boards of Canada est vraiment mon inspiration ultime, j’y reviens toujours, et ça ne sonne jamais redondant. Faire de la musique qui sonne intemporelle pour quelque personne qui soit, c’est vraiment l’une des plus belles réussites.

I like to call it « mid-fi synth-wave, slow-motion funk ». It’s more or less just synth heavy electronic music. I pull from so many influences. Less of the present, although I would be lying by saying the present doesn’t find it’s way into my tracks in some form. As for influences, I’d say Boards of Canada is my ultimate influence, the music I can always go to, it always sounds new to my ears. To make music that is timeless to a person is one of the greatest achievements.

Avais-tu des objectifs précis pour Cyanide Sisters EP (2010) ? Comment s’est passé la collaboration avec AMDISCS ?
Did you have specific goals for Cyanide Sisters EP (2010) ? How did you get around to working with AMDISCS?

Je suis tombé sur le blog de AMDISCS, All Everyone United. J’avais assez de morceaux de prêts pour constituer un EP, alors je les ai contactés par email et je leur ai envoyé le EP, ils ont adoré. J’étais vraiment ravi. Toute la musique que j’avais faite avant Ghostly était sortie sur des labels internet DIY, et j’aime assez cet univers. Il y a vraiment une quantité insondable de musique à découvrir, et faire partie de ce monde m’inspire beaucoup en soi. Cyanide Sistersest sorti et a cartonné, et étant donné que je n’en attendais rien, je n’arrive toujours pas à croire où j’en suis arrivé aujourd’hui.

I stumbled upon the AMDISCS blog, All Everyone United. I had enough music ready for an EP so I exchanged some emails with them and sent over the EP, they loved it. I was pretty stocked. All the music I have released up until Ghostly was on DIY net labels, and I love that world. There really is an unfathomable amount of music to discover, and being apart of that unfathomable world is inspiring on it’s own. They released the Cyanide Sisters EPand it blew up, seeing as I had no expectations for the music, I’m still pretty bloawn away by where I am today.

Fairlight et Galactic Melt sont sortis sur le label Ghostly International. Peux-tu nous dire quelques mots à ce sujet ? Que représente pour toi ce label ?
Fairlight and Galactic Melt records were released on Ghostly International. Could you say a few words about it? What does Ghostly International represent for you?

Je me suis beaucoup amusé sur Fairlight, un side project inspiré par un synthétiseur sampleur, le Fairlight CMI. Galactic Melt est le nom de mon premier LP, et il m’a vraiment fallu du temps pour l’écrire. Les morceaux sur Galactic Melt ont été composés à des moments différents. Je travaillais toujours à temps plein à ce moment-là, alors je n’avais pas beaucoup de temps et pas mal de remixes à faire pour d’autres gens. Alors quand j’ai pu enfin me dire que j’avais terminé, ce fut vraiment génial. Ghostly International est pour moi la fondation, la pierre angulaire de la musique électronique américaine. C’est une famille et je suis honoré d’en faire partie.

Fairlight was a fun project, inspired by the Fairlight CMI digital sampling synthesizer. Galactic Melt is my first LP, it feels like it took a while to write it. The tracks on Galactic Melt were written at various time. I was still working full time while writing, so I spread a bit thin, and at that point remixes were floating in. Calling it completely done was an amazing feeling. For me Ghostly International is a fundation, a rock for American electronic music. It’s a family and I am honored to ba a part of that family.

Comment as-tu travaillé avec le label de Samuel Valenti IV ?
How did you work on Samuel Valenti IV‘s label?

Je suis entré en contact avec Moodgadget Records, peu après la sortie de mon EP, en espérant sortir quelque chose avec eux. Jakub Alexander, qui dirige Moodgadget, est également en charge de découvrir de nouveaux artistes pour Ghostly. Il m’a contacté un vendredi soir et m’a demandé si je pouvais venir à Manhattan le lendemain pour rencontrer Sam et Jeff Owens, le dirigeant du label. J’ai pris le train en route pour Manhattan dès le lendemain et j’ai passé la journée à discuter avec eux de mes objectifs, de mes plans, de tout. Et quelques mois plus tard, le contrat était signé et je travaillais sur Galactic Melt.

I was in contact with Moodgadget Records shortly after the EP was released, in the hopes I would release something with them. Jakub Alexander, qui dirige Moodgadget, also does A&R for Ghostly. He contacted me on a Friday night and asked if I could come into Manhattan the next day to meet with Sam and Jeff Owens, the label manager. I took the train into Manhattan and spent the day chatting with them, my goals, plans, everything. Than a few months ago later the agreement was signed and I was working on Galactic Melt.

Et maintenant, quels sont tes projets à venir ? Après Galactic Melt (2011), vas-tu bientôt sortir un nouvel album ?
How does the near future look like? After Galactic Melt (2011), is another LP coming out any time soon?

Cyanide Sisters va faire l’objet d’une re-sortie en physique au mois de juillet, et peu après une compilation qui contiendra de nouveaux morceaux, et d’autres un peu moins récents. J’ai à peu près huit remixes qui vont sortir, dont un morceau chez Adult Swim et j’en suis super content ! Je bosse aussi sur un EP, des collaborations et tout doucement, je commence à rassembler du matériel pour mon deuxième LP. J’ai pas mal tourné et je n’ai pas le temps de vraiment définir mon plan. On verra bien.

Cyanide Sisters is being physically released in July, shortly after a compilation of tracks will be released, some new, some old. I’ve got like eight remixes coming out soon and a track will be released by Adult Swim, really stocked about that ! I’m working on an EP, collaborations and slowly assembilng materials for my sophomore LP. I’ve been touring quite a bit and have not yet felt the time to really construct the idea I want. Time will tell.

Peux-tu nous en dire plus sur Komputer Cast ?
Can you tell us more about Komputer Cast?

En gros, il s’agit de mes playlists personnelles. Il y a tellement de musique géniale que personne – quelques élus mis à part – n’a jamais entendu. The Komputer Castsme permet juste de partager et de continuer à fouiller parmi toutes les nouveautés.

More or less they are my personal playlists. There is a much amazing music that but a few people have heard. The Komputer Casts are just my way of sharing and keeping me constantly digging for the new music.

Tu sembles attacher une grande importance à l’esthétique visuelle de ta musique, comment travailles-tu dessus ?
You seem to attach great importance to visuals and aesthetics, how to you approach that aspect of your work?

Comme je dis souvent, « Qui sait mieux que moi ce à quoi resemble ma musique ?« . Je suis quelqu’un de très visuel. J’aime aussi garder le contrôle là-dessus. je conçois souvent des choses pour des chansons qui nont pas encore été écrites, et parfois c’est tout le contraire. Les deux méthodes ont du bon, ça me permet de rester concentré.

I like to say, « Who knows what the sound of my music looks like better than me« . I have a very visual mind. It’s a bit of a control thing as well. Sometimes I will design things for songs that I have not even written yet and sometimes the opposite. I like doing both, it keeps me focused.

Tu n’as pas cessé de jouer live à travers le monde, comment se passe la connection avec la scène ?
You haven’t stopped touring around the world, how do you feel about playing on stage?

Je suis DJ à la base, alors le live représente un certain challenge. J’aime ça, mais je suis en apprentissage constant pour tenter de m’améliorer. En tant que producteur, je suis parfois seul sur scène, mis à part deux claviers MIDI et un ou deux synthés et ça n’est pas souvent facile. Dans le cadre d’un concert, on s’attend plutôt à voir un groupe de gens jouer ensemble sur scène. J’ai de la chance d’avoir un batteur (Rory O’Connor aka Nitemoves – ndlr), il apporte une dimension importante au live. Ça me fait bizarre de jouer sans lui, après l’avoir eu à mes côtés pendant un bout de temps. Mais, jouer solo a aussi ses bons côtés : je peux jouer des morceaux sans les avoir répétés au préalable. La scène reste un terrain inexploré pour moi.

I come from a DJ background, performing live is challenging. I enjoy it, but I’m still learning how to do it and do it well. Being a producer, sometimes it’s only you on the stage, only have some MIDI Controllers and a synth on two on stage can difficult. In th context on live music, people want to see a bunch of people on stage playing together. I’m lucky to have a live drummer (Rory O’Connor aka Nitemoves – ed), he brings so much to the live show. It’s strange to perform without him, having done so for a while now. But it’s also nice to perform alone, I can play new tracks that we haven’t practiced. The stage is still strange terrain to me.

Pour conclure, que peut-on te souhaiter pour 2012 ?
To conclude, what should we wish you in 2012?

De voyager sans encombre, la santé et beaucoup de café !

Safe travels, good health, and plenty of coffe !

Mixtape

Peux-tu nous préparer une mini-mixtape et nous parler de tes choix ?
Could you put together a quick mixtape and tell us about your choices?

01. Prince and the Revolution – I would die 4 U

L’un de mes morceaux favoris, la batterie est parfaite. C’est un morceau parfait.

This is one of my all time favorite songs, The drums are perfect. It’s a perfect song.

02. Sleep Over – Casual Diamond

Je ne pourrais pas vous dire combien de fois j’ai écouté ce morceau, l’album Forever a été la bande son de ma tournée. C’est très relaxant.

I can’t tell how many times I’ve listened to this song, the while Forever album has been my tour music. It’s very relaxing.

03. Boards of Canada – Tears from the Compound Eye

Ma chanson spécial « ferme tes yeux et retrouve la douceur de chez toi« . Je ne pourrais jamais dire à quel point ce morceau est magnifique. Ça me fait me souvenir de toute ma vie en 4 minutes et 3 secondes. Un de plus grands morceaux jamais écrits, à mon avis.

This is my « close my eyes and I feel safe at home » song. I can’t stress the beauty of this song. It almost makes me remember my entire life in 4 minutes and 3 seconds. One of the greatest songs ever written in my opinion.

04. Datassette – Don’t

John (Datasette) est un ami et je le harcèle en permanence pour qu’il me file ses nouveaux morceaux. Quand je les tiens enfin, je les estime beaucoup. Un des grands producteurs de ce monde.

John (Datasette) is a friend of mine and I’m always pestering him for new jams. So when I get them I hold them in high regard. One of the best producers on this earth.

05. Colin Newman – Alone

J’adore cette chanson, avec une batterie un peu décalée. C’est un morceau assez intense.

I absolutely love this song, the of kilter drums almost lagging. It’s a pretty deep track.

06. Clark – The Pining Pt2

J’ai écouté Iraldelphic, le nouveal album de Clark, bien avant qu’il ne soit sorti. J’ai mis un peu de temps à apprécier The Pining Pt2, mais maintenant dès que le chant commence, j’entre comme dans une transe.

I’ve been listening to Clars’ new album Iradelphic since wel before it was officially released. The Pining Pt 2 took some time to grow on me but as soon as the female vocals come sliding in I feel like I’m in trance.

Vidéo