Puisque Hartzine a pour seule ambition de faire place à ceux qui en manquent, il était temps de parler d’une scène aussi foisonnante que très souvent mise en marge de la musique alternative. Je parle bien entendu de la musique industrielle. Il était donc venu pour moi d’attraper le train en marche et de me pencher sur ce courant qui a bercé mon adolescence et révolutionné mes perceptions auditives à tout jamais, ouvrant mon intérêt à de nouvelles forme d’expérimentations sonores et décuplant mon addiction à farfouiller les bacs pour dénicher LA perle rare. Ainsi quoi de mieux qu’aller directement à la source et de rencontrer l’une des entités françaises majeurs dans sa discipline depuis maintenant plus de 15 ans : Collapse.

Video