Zohastre - Pan And The Master Pipers (PREMIERE)

Zohastre, le nom est en lui-même un bon révélateur des intentions de ses protagonistes. Duo franco-italien, homme-femme, Zohastre tutoie les constellations célestes et relie les points d’une galaxie inconnue avec une nouvelle tranche de chelouteries électroniques et de rythmes heavy intitulée Pan And The Master Pipers. Le dieu de la nature, on aurait très bien pu s’en douter tant les cinq titres de cet album évoquent les éléments : minéraux, terre, ciel et feu surtout. Collages incantatoires et modulations câblées élargissent le spectre sonore, on imagine sans peine les grandes flammes de l’expérimentation venir lécher et consumer la transe noiso-drono-psyche-rock du duo bien trippé. À écouter en boucle, signe suprême du recommencement éternel et du cycle de la vie. Pour sortir grandi de cette réflexion supersonique, il faudra attendre le 27 avril prochain et garder un œil sur S.K Records (et Zamzamrec). Ou appuyer sur play, là, juste en bas.

Audio


Le Groupe Obscur

Laissez-moi vous raconter l'histoire d'une secte blanche, d'un groupe aussi discret que dramatique : le Groupe Obscur.

Entre pénombre et lumière blanche, leurs concerts aux allures de messes noires intriguent autant qu'ils fascinent. Cette formation de cinq mestres ensorcelle. La voix de la chanteuse prêche en français entre accents perchés et chant angélique. Son audace et son timbre rendent hommage aux plus belles voix des années cold wave, de Siouxie Sioux à Elizabeth Fraser (Cocteau Twins). Cette voix angélique, associée à la puissance de son orchestre, donne corps à ce projet dont l’âme se veut à la fois rêveuse et salvatrice.

Le groupe est plein de contradictions, à l'image de leur titre Oiseau de Feu, histoire d'un oiseau de feu évoluant dans un univers de glace. Une métaphore racontée sur une basse des plus froides et une voix profonde à la Siouxie Sioux.

Sous cette désinvolture apparente, le groupe a une promesse ; non pas nous embarquer au fin fond des ténèbres, mais nous proposer un voyage qui casse les codes. Si l'on ne touche pas la lune à bord de leur vaisseau, on touchera au moins quelques étoiles.

L'esthétique du groupe est largement inspirée de grands classiques de la littérature tels que Alice au Pays des Merveilles, que l'on retrouve dans la vidéo Du Fond des Mondes. La formation s'inspire également du dadaïsme, mouvement artistique le plus libre jamais créé. Le Groupe Obscur a bon goût, de Man Ray à Georges Méliès, leur imagerie aussi sombre que romantique est maîtrisée.

Le Groupe Obscur est une pépite délicate, puissante et pleine de poésie dans un monde toujours plus violent. Chers lecteurs, j'espère vous croiser à la prochaine messe.

Vidéos

Photo : Lise Dua


The Missing Season - Mall Rats (PREMIERE)

Cela fait un petit moment déjà que l'on suit avec attention les exploits discographiques de The Missing Season, qui nous avait notamment bien bluffés comme il faut avec leurs deux derniers albums, le tempétueux After Hours (lire) puis le luxuriant Getting Back (lire) en 2016. Avant la sortie de leur sixième album, Frequency, chez Les Disques Normal et Howlin' Banana, prévue pour le 27 avril prochain, le groupe nous offre en avant-première le clip de leur second single, Mall Rats. Un titre fidèle à ce qu'on aime chez The Missing Season, soit une capacité à cacher la tempête électrique sous un édredon pop rassurant, comme on trompe le petit chaperon rouge avant de le bouffer tout cru. Si le groupe semble désormais creuser son sillon bien personnel entre deux clubs chers à nos coeurs, American Music Club et Teenage Fanclub, ce Mall Rats va également chasser avec bonheur sur les terres de Stephen Malkmus, le temps d'une journée au centre commercial trompeuse, oscillant constamment entre espace de jeu et véritable enfer sur terre.

The Missing Season va également, à l'occasion de la sortie de ce sixième album, se fendre de release parties en très bonne compagnie, puisqu'Avions sera de la fête mais également les nouveaux venus de T-Shirt, qui sortent leur album Aggravator 2 chez SK Records et Influenza Records le 20 avril prochain. En prélude à cette sortie, les gredins ont bien fait les choses avec un EP dispo par ici, et un joli clip pour le track Razor.

Ce petit monde vous attend donc les:
03/05 - RENNES - Le Penny Lane
04/05 - PARIS - Olympic Café
05/05 - NANTES - Bras de fer

Vidéo (PREMIERE)

Tracklist

The Missing Season - Frequency (Les Disques Normal/Howlin' Banana, 27 avril 2018)

01. Les Voyous De Saint-Agrève
02. Mall Rats
03. Sleep With You
04. Secret Love
05. Settle Down
06. Holidays
07. Frequency
08. In My Ear
09. Homesick
10. Bad At Comforting My Girl


Freak Heat Waves - Toxic Talk Show (PREMIERE)

Deux ans après, un troisième album. Freak Heat Waves continue en si bon chemin et mine le terrain avec onze morceaux témoignant d'une niaque pas prête de défaillir. Au contraire, Toxic Talk Show, extrait exclusif de leur Beyond XXXL à paraître le 06 avril prochain chez Atelier Ciseaux et Telephone Explosion, se fait l'effet d'un embrasement schlag qui vient frénétiquement agresser tout ce qui bouge pendant plus de cinq minutes. Synthé dégénéré et frappes régressives, plus de codes, plus rien, juste la sauvage intuition de vouloir sentir et ressentir sans entrave. En boucle, et tant pis pour les épileptiques, cette traînée de rave encore bien perché se fait un plaisir d'asséner vite fait bien fait toute l'intensité d'un instant de liberté totale. Enjoy !

Vidéo

Tracklist

Freak Heat Waves - Beyond XXXL (Atelier Ciseaux/Telephone Explosion, 06 avril 2018)

01. Self Vortex
02. Soothing Limbo
03. Prime Time Slime
04. Moved You Right
05. Pushin’ Beyond
06. Sell A Line
07. Bad Mutation
08. Subliminal Appeal
09. I Can’t Tell
10. Toxic Talk Show
11. In The Dip Of The Night


On y sera : Love Letters 2018

Le Love Letters, c’est le festival de Radio Campus qui promet d’être bien bien cool. Cadre au soleil, à la fraîche, à ou en Avignon - c’est pas un souci -, avec tout une tripotée de groupes détendus du gland comme on aime, pour rappeler à nos souvenirs que la scène musicale française mérite aussi d’être en tête d’affiche : le torturé et talentueux Marietta, la colonie Bon Voyage Organisation, Ichon et Forever Pavot qui cartonnent depuis un petit bout maintenant… et Hartzine est bien jouasse d’ajouter Sabrina & Samantha et Bryan’s Magic Tears au palmarès déjà bien quali du plateau ! Avec ça, on parie que le festival gagnera sans problème ses lettres de noblesse. D’amour aussi.

Les places sont à choper ici, as soon as can be !

Love Letters 2018
Du jeudi 19 au samedi 20 avril à 20h
Collection Lambert, Avignon


CRAVE/LIEU NOIR - CRAVE/LIEU NOIR

Derrière CRAVE/LIEU NOIR se cache Jonathan Zion Katsav, Johnny Teardrop comme il aime se faire appeler. Il est l'auteur de multiples projets, comme ÐOSE, qui nous plongent tous dans l’univers excentrique du personnage. À travers cet EP éponyme, c’est une nouvelle facette que nous découvrons de ce musicien multiforme aux talents indéniables. Une immersion dans un illbient malade, tendu mais addictif, conviant gabber, tech-expérimental et hip-hop sous codéine. Un peu comme si Techno Animal composait avec Asap Rocky, le tout remixé par  Oneohtrix Point Never. Sur le papier, le mélange pourrait sembler indigeste, pourtant il suffit d’écouter les tracks Profit et Slippery Key, toutes deux sur la face B du vinyle, pour se rendre compte que la combinaison marche parfaitement. Les morceaux Discharged et Heat ne sont pas en reste et plairont certainement aux amateurs de breakcore et d’hymnes faisant la part belle aux beats bien racés et aux kicks qui tapent dur.  Une petite merveille que l’on doit au toujours excellent label Mind Records et qui nous permet de découvrir un artiste qu’on se promet de suivre de très près.

Audio

Tracklist

CRAVE/LIEU NOIR - CRAVE/LIEU NOIR (Mind Records, 16 février 2018)

01. Discharged
02. Heat
03. Slippery Key
04. Profit


Canada Effervescent mixtape

L'obsession pour la mer, le large, le visage fouetté par le vent et humecté par les embruns, où l'on sent l'être absorbé par l'immensité houleuse. Malgré un projet à la dénomination équivoque, Canada Effervescent, tout indique que Denis Tremblay est breton. De cette pointe du Finistère, Brest exactement, où l'on confond terre et mer. Et ce n'est donc pas rien que de se laisser embarquer dans son récent esquif synthétique, baptisé Crystalline, où l'on tangue béatement entre psychédélisme méditatif et new age cosmique, récemment paru via Not Not Fun records. Convaincu que la bande-son de notre été se devait d'être imprégnée d'une telle clairvoyance apaisante, nous lui avons demandé un mix. Celui-ci se dénomme Blancs Sablons et nous confond d'une beauté sourde, évanescente.

Mixtape

01. Steven Halpern - Sunrise Serenade
02. Joanna Brouk - Golden Cloud Layers
03. Bitchin Bajas - Poong Kaan / School Of Fish
04. ?????? - ??????
05. Mammatus - Sparkling Waters Part Two
06. Steve Hillage - Meditation Of The Snake
07. Peter Green - Hidden Depth
08. Inner Tube - Hardbodies
09. Mondo Lava - Fade Away Jump Shot Under Streetlamp
10. Koudlam - Eagles Of Africa
11. Black Sabbath - Laguna Rise
12. Ash Ra Tempel - Daydream
13. Causa Sui - Fichelscher Sun
14. Dennis Wilson - River Song

Tracklisting

Canada Effervescent - Crystalline (Not Not Fun, 30 juin 2017)

01. Onde
02. Rayon Solaire Holistique
03. Sous La Vague
04. Valse Infinie Des Êtres (Aquilaris)
05. L'Atoll Inexploré
06. Brume De Surface
07. Baie De La Sagesse
08. Départ Pour l'Atlas d'Eau


Patience - White Of An Eye

Si Roxanne Clifford n'est pas Rose McDowall, avec qui elle sera en tournée au Japon cet été, Roxanne Clifford n'est pas une inconnue au bataillon pop : Veronica Falls, ferraillant une pop évasive, un brin consensuelle, et responsable de deux albums sur Slumberland Records, c'était en partie elle, au chant. Et il faut croire que l'exil à du bon pour la (rétro)créativité, puisque c'est en se barrant de son Manchester natal pour la cité des Anges, que l'anglaise décide de remiser sa pédale fuzz au placard et dépoussiérer avec sobriété un clavier titillé selon la veine synth-pop propre aux eighties. Première saillie jouvencelle sous le patronyme de Patience l'année dernière avec le maxi The Pressure, pourtant bien détendu du beat, le temps de formaliser avec l'EP White Of An Eye, prévu pour le 22 septembre sur Night School Records, mais déjà épuisé en pré-commande, son véritable chef d’œuvre, condensant avec spontanéité et candeur toute une époque, des synthés anémiques d'Eli et Jacno aux arcanes mélodiques de New-Order, en squattant également les bravades de Chris and Cosey et notamment l’indémodable October Love Song. De quoi s'offrir un clip en bonne et due forme, telle une égérie lynchienne en salopette blanche.

Vidéo

Tracklisting

Patience - White Of An Eye (Night School Records, 22 septembre 2017)

01. White Of An Eye
02. Blue Sparks


Losange - Atone (PREMIERE)

"Les mecs, j'ai ouvert le livre de la vie". Cette phrase, répétée à satiété un soir de juillet, sur la terrasse d'un balcon parisien, à un moment où le soleil chasse définitivement l'aurore, se détachait en surimpression de divagations électro-cosmiques signées Klaus Schulze. Pas question ici d'en noircir les pages, mais d'en saisir la portée, à la fois ascensionnelle, extatique et gravitationnelle. La même apesanteur ressentie lors de cette nébuleuse embardée avec ces doux rêveurs de Bitchin Bajas (lire). Preuve s'il en est que le voyage n'en est que plus beau, et libre, dénué de balises rythmiques incessantes et finalement implacables. La métronomie suggérée permet l'échappée belle, le pas de côté, la trappe temporelle, l'horizon tangent. Exactement, et j'en viens à mon sujet, ce que Benoit Baudrin et son Losange arrivent à immiscer dans l'entre-lacs de nos silences, instiguant, sur la base d'un minimalisme flanqué de quelques claviers et autres machines, un maximalisme spirituel et crépusculaire, scotché que l'on est dans la contemplation béate de la peinture jaunie de notre plafond. Il y a un peu plus d'un an, Losange déflorait la discographie d'un label, Johnkôôl records, pas tout à fait comme les autres (lire). Le 22 septembre prochain, paraîtra son premier LP dont le premier extrait, Atone, est à découvrir ci-après. Attention aux yeux.

Vidéo (PREMIERE)

Tracklisting

Losange - Quartz (Johnkôôl records, 22 septembre 2017)

01. Atone
02. Minéral
03. Spleen Sidéral
04. Shadow
05. Techno Fleuri
06. Idoles
07. Écu
08. Feu Endormi


On y sera : Heart Of Glass, Heart Of Gold 2017

Les différents reports (lire  ou bien encore ) et autres articles publiés dans nos pages en attestent : entre le HOG HOG et nous, c'est une véritable histoire d'amour qui s'est nouée depuis la première heure. Comment pourrait-il en être autrement, tant les souvenirs de soirées dantesques, de rencontres inoubliables et surtout de fun à tous les étages s'entrechoquent dans nos mémoires. Certes, il semble progressivement que le gigantisme ait vécu et que les amoureux de la chose musicale aiment de plus en plus s'encanailler à nouveau dans des festivals estivaux à taille humaine, ayant tout autant le sens de l'accueil que celui de l'écoute. Mais s'agissant du Heart Of Glass, Heart Of Gold, on parle là du mètre-étalon en la matière : tout d'abord, le cadre est splendide. Un centre de vacances en plein Aveyron réquisitionné pour l'occasion, avec piscine surplombant le lac, mini aquaparc et bungalows ou tentes ecolodge pour loger les festivaliers. Rien que ça. Parce qu'ici, on ne déconne pas avec l'accueil, les conditions sont tout bonnement parfaites, à en faire oublier nos souvenirs de tentes quechua et files d'attentes interminables pour espérer une douche ou un moment d'intimité. Et ça, quand un public se sent chouchouté, ça pose une ambiance.

Ensuite, évidemment, le line up est chaque année parfait, taillé pour faire monter la température à des hauteurs insoupçonnées. Et si les inter-plateaux de la team Hartzine DJ's font partie de la légende, la programmation se suffit amplement à elle-même. Ainsi, cette année, on y croisera les New-Yorkais de Beach Fossils qui, avec leur tout frais nouvel album Somersault, prouvent qu'ils en ont encore sous la pédale et continuent de chatouiller les cimes atteintes avec Clash The Truth (lire).  Le collectif islandais FM Belfast sera aussi dans le coin, histoire de défendre son titre de spécialistes ès electro-ribouldingue en faisant transpirer les popotins grâce à leur électro-pop survitaminée mais jamais stéroïdée. H-Burns tentera, lui, de transporter le public dans les ambiances cinématographiques de son dernier-né Kid We Own The Summer, tandis que les fêlés du casque Poni Hoax rendront justice à leur ambitieux mais inégal Tropical Suite, du moins s'ils ne sont pas eux-mêmes trop aspirés par l'ambiance locale avant de monter sur scène. On citera enfin la présence des merveilleux The Pilotwings, duo "à mi-chemin entre le secret le mieux gardé d'une micro scène house/techno indée et la fierté nationale" (lire) qui devrait sérieusement enfiévrer la piste du club.

On vous épargne le coup du name dropping à rallonge, en vous laissant consulter vous même la programmation intégrale juste ici. Pour acheter vos précieux sésames pendant qu'il en reste, c'est par  que ça se passe. Et enfin, pour toutes les autres infos dont vous pourriez avoir besoin, c'est sur le site du festival, ici-même. Reste plus qu'à vous donner rendez-vous là-bas pour une nouvelle édition qui s'annonce une fois de plus mémorable et qui constitue sans conteste la meilleure façon de prolonger l'été dans la plus pure félicité.

Vidéo

Heart Of Glass, Heart Of Gold 2017
Du jeudi 14 au dimanche 17 septembre
Saint-Amans-Des-Côts, Aveyron
44°40’00″N 2°40’56″E


Jay Watson remixe Le SuperHomard

par Gaël Bouquet

Le SuperHomard, c’est l’histoire d’un projet sorti en 2015 et injustement passé au travers de beaucoup trop de radars. Pas tous, fort heureusement, ce qui nous aura permis entre autres de voir le quintette avignonnais sur scène au festival This Is Not A Love Song à Nîmes au début de l’été. Séance de rattrapage pour les plus tête en l’air d’entre vous.

Vous en seriez presque excusés tant l’ambiance de ce premier mini-album appelle au rêve, carrément iodée pour le tubesque Dry Salt In Our Hair, remixé en juin par Jay Watson, multi-instrumentiste dans Pond, Gum, Tame Impala, etc.

Une pop classe et élaborée qui évoque tantôt les mélodies vaporeuses de Sean O’Hagan (The High Llamas) période Hawaii comme sur Bituminized ou l’émotionnel From My Window. Mais aussi quelque chose de plus Stereolabesque dans la voix sur Mister Corn ou Maple Key. Rayon influences, si certains évoquent des ressemblances avec Jacco Gardner - et l'on se demande encore pourquoi -, on sent chez Le SuperHomard une ambiance psyché sixties avec ce petit quelque chose en plus dans l’efficacité de la ligne de basse, dont on sent qu’elle pourrait à tout moment nous échapper et s’emparer du morceau, un peu à la manière de l’excellent Bertrand Burgalat Meets A.S Dragon.

Alors qu’il se murmure qu'un deuxième album est dans les tuyaux, nous en sommes convaincus, si l'un des projets pop le plus sexy de 2016 était Bon Voyage Organisation, pour nous 2017 devrait être l’année du SuperHomard.

Audio

Tracklist

Le SuperHomard - Maple Key (Mega Dodo, 25 mars 2016)

01. Intro
02. Maple Key
03. On A Sofa
04. Bituminized
05. Dry Salt In Our Hair
06. On A Sofa (Part 2)
07. Mr Corn
08. From My Window


On y sera : Secret Solstice 2017

La team Hartzine avait déjà foulé la terre islandaise il y a de ça une paire d'années pour aller voir le festival Iceland Airwaves et on a décidé d'y retourner, cette fois-ci pour le festival Secret Solstice qui se déroulera du 15 au 18 juin au parc Laugardalur à Reykjavik. Pendant quatre jours et sous la lumière du soleil de minuit se côtoieront à la fois les légendaires Cymande, Chaka Khan ou Kerri Chandler, les artistes confirmés Ab-Soul et Unknown Mortal Orachestra, de même que les jeunes talents passionnants Princess Nokia. La scène locale islandaise sera représentée par une pelletée d'artistes et de groupes, notamment avec le duo rap Cyber ou encore Kiasmos. On vous raconte notre nouvelle aventure islandaise très vite avec un report complet et quelques interviews.

La programmation complète est à regarder , et des pass sont en vente ici !

Secret Solstice 2017
Du jeudi 15 au dimanche 18 juin à 12h
Laugardalur Park, Reykjavik


On y sera : Atlas Electronic 2017

Cet été, la team Hartzine part au soleil pour découvrir la deuxième édition d'Atlas Electronic (event FB) qui aura lieu du 24 au 28 août à Marrakech. Festival boutique prenant place au sein la Villa Janna, un écolodge entièrement construit en terre crue dans le respect de l’environnement et des traditions marocaines en plein cœur de la palmeraie de Marrakech, il accueillera pendant quatre jours musique, art et culture dans ce lieu d'exception, connectant des gens et des disciplines du monde entier.

Au programme, un line-up singulier de musiciens internationaux et locaux, des DJs et des concerts, de l'art et de la délicieuse gastronomie traditionnelle marocaine. De nombreux lives sont prévus, comme ceux d'Ata Kak et des artistes marocains Youssef Chegra ou encore Maalem Houssam Gania, mais aussi un concert unique lors de la soirée d'ouverture, celui de Hieroglyphic Being qui fera équipe avec les musiciens locaux. Aux lives se mêleront une pléthore de DJs et producteurs avec comme poids lourds Floating Points, Ben UFO, le boss de Running Back, Gerd Janson, Shanti Celeste, Khidja ou bien Palmbomen II qui a récemment sorti un très bon 12" sur Beats In Space. De nombreux talents marocains se joindront aussi à la fête tels que Dex Le Maffo, Yasmean ou Driss Bennis. Côté scène hexagonale, on n'est pas en reste, on retrouvera nos chouchous de The Pilotwings ainsi que Jugurtha. Bref, que du beau monde !

Cadre idyllique, programmation pointue, découverte culturelle et délices locaux - vous l’aurez compris, ce week-end de quatre jours au pays de l'Atlas est le meilleur moyen de passer un bon moment et faire le plein de bonnes vibes juste avant la rentrée parisienne. La team Hartzine y sera, et vous ? Retrouvez tous les détails et la programmation complète sur le site du festival.

La programmation complète est à regarder , et des pass sont en vente ici !

Atlas Electronic 2017
Du jeudi 24 au dimanche 27 août à 18h
Villa Janna Ecolodge, Marrakech


Lenparrot - Monday Land (PREMIERE)

Lenparrot, repérage signé de l'incontournable label Atelier Ciseaux, a maintes fois été présenté ici. Bonhomme aux effets de voix haut perchés, Romain Lallement a deux EPs à son actif, Aquoibonism et Naufrage, deux petites pièces de collection à la pop caressante, arrangée pudiquement (toujours par Olivier Deniaud) suivant le cours de quelques notes de synthé égrenées sur des mélodies minimalistes et délicates. À l'image de ce mignon tout plein Monday Land, extrait du futur premier album du musicien nantais, And Then He, à paraître cet automne sur le label Jour après jour après jour, produit par son fidèle collaborateur Julien Gasc, lui-même auteur d'une pop à la sensible complexité, et mixé par Yuksek. Une nouvelle vague d'élégance au format long qui promet de bien délicieux moments.

Audio

https://open.spotify.com/track/0ARPinnN02rf7Zi4Vu0BZM


Niandra Lades - Carvalhal (PREMIERE)

Si Kütu Records fait de la musique cousue main depuis 2006, le quatuor clermontois Niandra Lades fait du rock brodé à la guitare depuis 2013. Et les cordes blaguent pas, tantôt pépères tantôt vénères, mises en avant à l'aide d'un sens de la mélodie aiguisé et d'un chant à la langueur nineties assumée. Carvalhal est le troisième morceau de leur toute proche nouvelle fournée, deuxième du nom, intitulée Night Funeral, et il précipite les cœurs meurtris dans un très beau vague à l'âme, sensible et léger. Un truc cool qui tend les voiles de l'optimisme. Alors on savoure vite cette vidéo avant la sortie de l'album, le 05 mai chez Kütu Records.

Vidéo

Tracklist

Niandra Lades - Night Funeral (Kütu Records, 05 mai 2017)

01. Yukae
02. Night Funeral
03. Carvalhal
04. Am I Ready ?
05. In The Blizzard... You !
06. Crows
07. Uneasy
08. Soldiers
09. Mountain M.