CankunAprès un tour de chauffe le temps d’une poignée de sorties en 2011 et 2012, Cankun aka Vincent Caylet débarquait il y a deux ans chez Hands In The Dark avec un second LP en bonne et due forme. Un Culture Of Pink (lire) qui repoussait les limites du style si particulier de l’énigmatique guitariste/compositeur français, à mi-chemin entre rêveries psychés et grooves hypnotiques ; les pieds bien campés dans un bouillon de cultures exotiques passionnant à explorer. Et ce même s’il se voyait légèrement freiner par quelques instants de relative rigidité dans son exécution, Culture Of Pink dévoilait un Cankun enfin passé aux choses sérieuses le temps de 45 minutes denses et captivantes.

Quasi disparu des radars depuis, les deux années écoulées auront permis au musicien de perfectionner sa formule et d’en affirmer encore l’identité, pour la rendre plus subtile et personnelle. A la faveur du printemps naissant, Cankun réapparaît soudainement chez HITD, son troisième album sous le bras : Only The Sun Is Full Of Gold. Rempli à ras bord de ces boucles de guitares rayonnantes et de séquences de percussions interminables, comme des prières au dieu Soleil, ce deuxième long format voit le Français renouer avec un persnonage de son passé, feu-Archers By The Sea, à travers lequel il manipulait les textures ambient/ lo-fi dans la longueur.

Combinant ce qu’il fût et ce qu’il recherche, Cankun dévoile ainsi une approche plus fine, d’une redoutable efficacité, transcendant encore un peu plus ses talents de compositeur pour dévoiler une facette plus ambigüe mais ô combien captivante de sa personnalité. A l’image de ce premier titre dévoilé en exclu ici, Moyit : des riffs de guitare abrasifs qui viennent percer les plaines infinies dans lesquelles se perdent quelques tintements timides, isolés et perdus. Au détour d’une énième vague pourtant, un groove redoutable prend l’auditeur pour ne plus le lâcher et lui faire savourer les plaisirs d’une rythmique effrenée qui tourne en boucle jusqu’à l’épuisement du morceau. Une délicatesse dans la forme et dans le fond qui laisse entrevoir un second LP plus mature, en forme de nouvelle étape réjouissante pour le musicien. Et pour l’auditeur, une nouvelle aventure cosmique sombre en territoire psyché qu’il n’oubliera pas de si tôt.

Only The Sun Is Full Of Gold sera disponible le 4 mai prochain en vinyle via Hands In The Dark et au format K7 via Not Not Fun. Cankun sera en concert gratuit au Monseigneur en première partie de Toys (Event FB).

Audio (PREMIERE)

Tracklisting

Cankun – Only The Sun Is Full Of Gold (Hands in the Dark, 4 mai 2015)

01. System
02. Cuts
03. Words
04. Moyit
05. Tyreu
06. Sytern