Bobbi Dahl – Lookin (3D)

Il y a le corps, il y a la bouche. Dans Looking (3D), son dernier clip, Bobbi Dahl avance masquée mais dévoile lèvres, poitrine et cuisses dangereuses. Pas de timidité dans sa façon de marcher dans la rue et de régler des comptes mais tout de même un mélange d’honnêteté, de véhémence et de sensualité fragile qui ressemble parfois à de la pudeur.  Le grain du clip est flou, délavé, sans temporalité et le mec principal de la vidéo représente théâtralement le con macho à éliminer par des images et des mots incisifs. Bien sûr il y a des clichés, mais la mise en scène est esthétique et Bobbi rugit contre les frontières des genres (musicaux et sexuels) avec intuition et nuance. Du coup, sans être révolutionnaire, le rap de la belle possède tout de même une verve féline séduisante, un certain style ; il ose se confronter aux hommes comme aux beats éléctro langoureux de la chanson. La bouche dit, le corps affirme ; pas besoin d’autres armes dans cette lutte.

Vidéo