Blank Dogs – Collected by Itself 2006-2009

blank-dogs-collected-by-itself-2006-2009Mais qui est donc Blank Dogs ? Plus on pense en savoir sur le projet de Mike Sniper et plus on reste dans le flou, tant l’homme se plaît à s’envelopper d’une aura mystérieuse. Rarement nous aurons connu artiste si prolifique, puisque le musicien compte déjà cinq albums au compteur, une douzaine d’EP, de multiples compilations et ce, en à peine cinq ans de carrière. Un parcours sans fausse note, loin de là, chaque sortie apportant son lot de bouleversement. Une course en hors-piste qui nous amène à la lisière de la noise, de l’expérimental, de la coldwave, du post-punk et plus récemment des sonorités synthé-pop. On en connaît qui ont fini par se perdre pour moins que ça. Et pourtant, ce véritable bourreau de travail distance les émules d’une colossale enjambée, livrant quelques pièces maîtresses dont la reconnaissance ne devrait pas tarder à être gratifiée. Et si nous ne pouvons que saluer le talent fertile du multi-instrumentiste acharné, force est de constater que les rouages de la production indépendante n’auront pas permis à Blank Dogs de toucher le très large public… Du moins, à ses débuts. Fervent défenseur des supports K7 et vinyle sur lesquels s’imprimeront les premiers méfaits du New-Yorkais, les faibles quantités éditées ne permettaient plus aujourd’hui à l’auditeur de se replonger dans les limbes de l’avènement de ce phénomène tapageur. Mike Sniper corrige le tir, compilant pas moins de 27 morceaux sur son propre label Captured Tracks, publiés entre 2006 et 2009, la plupart extrait de maxis et de singles totalement introuvables. Toujours aussi boulimique…

Plus qu’une réelle réédition, les 27 morceaux qui composent cette compilation ressemblent plus à une encyclopédie du genre lo-fi qu’à un vague balayage des années perdues. Un condensé de titres (loin d’être indigeste) empruntés aux mémorables Yellow Mice Sleep, Diana (The Herald), Doorbell Fire, Mirror Lights… imprimés pour la première fois en digital et remasterisés pour l’occasion. Une aubaine pour le profane comme pour les groupies de se (re)plonger dans les premier essais du visionnaire au visage drapé. Du gothisme suranné et vacillant de Freezing Styles à la ligne de basse inquiétante de Leaving the Light On, développant des atmosphères moites et angoissantes sur Two Months, Blank Dogs révèle la genèse du monstre qu’il s’est voué lui-même à créer. Aiguisant des mélodies d’une menue singularité pour mieux les écorcher, Mike Simonetti nous captive de sa voix caverneuse, monocorde, toute en écho, familière et lointaine comme celle du spectre d’un être cher. Avant même Under and Under et Land and Fixed, qui auront fini de le consacrer, l’artiste démontre déjà un talent inépuisable pour bâtir des mélodies emplies de tumultes, parcourues d’intenses courants électriques et totalement salutaires. Au contraire, certains tracks comme Scenes From a New Town se révèlent être de petits hymnes, figeant l’instant, Polaroïd corné fixant le temps qui passe. D’autres, comme Anywhere, apparaisssent comme de véritables odes à la lenteur, traînant de douces lignes synthétiques éreintées, ou comme Splitting, flirtent avec la minimal-wave, flot de rythmiques mécaniques et robotiques, invitation à se déchaîner sur des dancefloors lugubres et moites. Au-delà de toute étiquette, Blank Dogs a toujours été un projet à part dans le paysage musical actuel, la rencontre crépitante de courants parallèles destinés tôt ou tard à se rencontrer.

On ne peut que rester fasciné par cette rétrospective tant celle-ci, en plus de retracer les temps fort et méconnus d’un artiste indispensable, dessine une véritable cartographie du genre post-punk lo-fi dans ses grandes largeurs.  Au centre d’un parallaxe dont l’appel du vide serait l’enjeu macabre, Mike Sniper apporte un peu de lumière et transparaît avec la plus naïve simplicité comme le dernier outrage de ce nouveau siècle.

Audio

Vidéo

Tracklist

Blank Dogs – Collected by itself 2006 – 2009 (Captured Tracks, 2011)

01 Leaving the Light On
02 Slow Room!
03 Two Months
04 Before the Hours
05 Keeping All The Time
06 Freezing Styles
07 1480 Fox
08 The Tied
09 She’s Violent Tonight
10 Dismorphobia
11 Doorbell Fire
12 The Other Way
13 Calling Over
14 Yellow Mice Sleep
15 Outside Alarmer
16 Waiting
17 My House Is Red
18 Butler Hospital
19 Poison Ivy
20 Scenes in a New Town
21 Anywhere
22 They Said
23 Ages Ago
24 Mirror Lights
25 Splitting
26 Leaves
27 Stuck Inside the World