Apostille – Dirt (PREMIERE)

Apostille Cover À la question de savoir quel est le groupe qui embrasse artistiquement le plus parfaitement son label, Night School Records – auquel on a récemment consacré un Who Are You? (lire) -, Michael Kasparis répond, feignant de ne pas savoir, « peut-être Apostille – c’est-à-dire ma propre musique – parce que c’est presque aussi ouvert musicalement que le catalogue du label ». Et le pire, c’est qu’il n’a pas tort. L’homme – qui a plus d’un tour dans son sac, en plus d’une fameuse chanson consacrée à son déhanchement (voir) – compose aux claviers d’intenses déflagrations oscillant de la plus naïve des synth-pop à la plus obscure saillie électro-punk, en passant par une affection plus que justifiée pour une techo-noise chantée. Dirt – extrait de la cassette Perpetual Dirt à voir le jour incessamment sous peu via Goaty Tapes et dont la vidéo est à découvrir ci-après – témoigne sans coup férir de ce dernier penchant, mettant en perspective les deux dernières sorties de la structure qu’il chapeaute que sont Love Cult (lire) et Yong Yong.

Vidéo (PREMIERE)

Audio

Tracklisting

Apostille – Perpetual Dirt (Goaty Tapes, Févirer 2014)

1. Perpetual Peace
2. One Good Man
3. Human Reproductive Function
4. This World
5. Olivia’s Eyes
6. Withdrawal
7. One Day In September
8. Dirt