Alppine, mené par Diego Delgado et Alberto Bermejo est un projet expérimental musical et visuel où s’entrecroisent electronica, noise et rock. Ils ont déjà plusieurs EPs à leur actif, dont Arde El Mar aux sonorités shoegaze et où vient s’ajouter la voix de Marta Capdevila au chant. À l’occasion d’un live puissant et envoûtant qu’ils ont donné au Freedonia, lieu underground de Barcelone, nous avons décidé de les soumettre à notre interview Out Of The Blue. Leur dernier EP, Tizanis, est sorti un peu avant l’été.

D’où venez-vous ?
De donde venís?

Barcelone et Madrid.

Barcelona y Madrid.

Où allez-vous ?
A donde vais ?

Barcelone.

La ciudad condal.

Pourquoi la musique ?
Porque la musica?

Nous nous sommes rencontrés et, en moins d’une minute, nous parlions des disques que nous aimions jouer dans les nineties. Au bout de quelques mois, nous improvisions sur des machines chez Diego. Le premier titre que nous avons composé s’appelait Sunny Tunnel, ça nous a plu, c’était en 2012.

Nos conocimos y en un minuto estábamos hablando de los temas que nos gustaba pinchar en los 90, al cabo de pocos meses estábamos improvisando con maquinitas en la casa de Diego. Lo primero que hicimos solo empezar a tocar se llama Sunny Tunnel. Nos quedamos entusiamados, eso fue en el 2012.

Et si vous n’aviez pas fait de musique ?
Y si no hubiera hecho de la música?

Nous venons tous les deux du monde de l’image donc au final notre projet n’est pas que musical, il est ouvert à d’autres disciplines artistiques, et l’image tient beaucoup de place et de poids dans nos lives.

Los dos venimos del mundo de la imagen por lo que al final no es solo musica. El proyecto esta abierto a otras disciplinas artística, la imagen puede tener mucho peso en nuestro directo.

Une épiphanie personnelle ?
Una epifanía personal?

Ah ! Ah ! Tu ne nous croiras pas mais nous avions une track que nous n’avons jamais enregistré qui s’appellait A Quart Of Epiphany. On rigolait de l’idée que quelqu’un puisse avoir ne serait-ce qu’une petite épiphanie…

Jaja no te lo creeras pero teníamos un tema que nunca grabamos y que se llamaba A Quart Of Epiphany nos reiamos con la idea de alguien podiese tener una poquito de epifania, o sea – lo veo pero solo un poco… una stupidez vamos.

Une révélation artistique ?
Una revelacion artistica?

Au début, nous étions esclave du MIDI. Plus maintenant et c’est beaucoup plus fun.

Al principio eramos esclavos de MIDI, ahora ya no, es mucha mas divertido.

Le revers de la médaille ?
Cualquier inconveniente?

Pas trop de live, mais je suppose que ça a à voir avec la loi de l’offre et de la demande. Ou alors nous sommes un mauvais groupe, à toi de voir.

Pocos directos, supongo que tiene que ver con la ley de la oferta y la demanda o que somos un mal rollo de banda, lo cual nos pone.

Y a t-il une vie après la mort artistique ?
Hay vida después de la muerte artística?

Nous ne comprenons pas le concept de mort artistique.

No entendemos el concepto, muerte artistica.

Un rituel de scène ?
Un ritual antes de monatr en el escenario?

Une bière et des étirements.

Una cerveza y estiramos la espalda, en vano.

Avec qui aimerais-tu travailler (musique et hors musique) ?
Con quién le gustaría trabajar (música y no musical)?

Thurston Moore, Brian Eno. Y a-t-il quelque chose de plus original ?

Thurston Moore, Brian Eno. ¿Hay algo mas original?

Quel serait le climax de ta carrière artistique ?
Cuál sería el punto culminante de su carrera artística?

Apparaitre dans un épisode des Simpson.

Salir en los Simpson.

Retour à l’enfance, quel conseil te donnes–tu ?
Vuelta a la infancia, ¿qué consejo le das a ti mismo?

Joue, joue, joue. Crée, crée.

Toca toca toca. Crea crea.

Comment te vois tu dans trente ans ?
Cómo se ve usted dentro de treinta años?

Avoir encore plus de plaisir. (la magie de la musique)

Pasándolo mejor todavia. (la magia de la música)

Un plaisir coupable ou un trésor caché ? (musique ou hors musique)
Un placer culpable o un tesoro escondido? (Música y no musical)

Nous décidons de la setlist des concert dans un restaurant japonais où nous avons l’habitude d’aller, c’est pas très rock’n’roll, ça va nous coûter quelques fans…

Hacemos el set list de los conciertos en un Japones, si lo se, es muy poco Rock´n Roll y esto nos va a costar algún fan… es lo que hay.

Écoute exclusive

Audio

Tracklist

Alppine – Tizanis (20 mai 2016)
01. 60 Lies
02. Tizanis
03. Places