Loin de faire référence aux images d’Épinal des montagnes sportivement habitées de nos chères contrées occidentales, le nom de scène que se sont donnés Jonathan Zeitlin et Pauline Mu et ce, juste après avoir étouffé les dernières cendres encore fumantes des regrettés Mezzanine Owls, rappelle davantage ces derniers coins de terre mystérieusement inaccessibles qui surplombent le reste du monde et qui par là-même  marquent le début de l’infini. C’est donc loin de leurs premières amours  pour une pop fragile et urbaine  que nos deux  angelinos désormais exilés à Pékin semblent se complaire. Oublieuse de ses repères originels,  leur musique a pris de l’ampleur, de la dureté et bien qu’en tension continue elle ne se rompt pourtant jamais.  A la fois atmosphériques et poussiéreux, ancrés dans le prosaïsme du shoegazing mais envahis d’idées psychédéliques, les morceaux de bravoure d’Alpine Decline, à l’image de ce An Accident – premier extrait paraissant via Laitdbac de leur prochain album 消失/Disappearance – enchainent avec une évidente facilité  les ascensions de cols hors catégorie.

Audio