Les parisiens Alexandre Poveda et David Gamelin perpétuent depuis maintenant six ans le label Svn Sns Rcrds (lire), structure lancée à la base pour servir leurs propres projets collectifs (To The Happy Few) et respectifs (Chief Black Cloud). Puis vint le temps de l’ouverture et de collaborations ponctuelles (Holy Others, I Do Not Love, Happy New Year, Micro Cheval) et plus étroites (Chevalier Avant Garde, Night Riders / Tsantza) – les secondes devant d’ailleurs déboucher toute sur une actualité 2016. Quatre ans donc que la doublette n’avait donc pas fait paraître quoi que ce soit de son fait depuis Digital Graveyard (lire). Le temps de se recentrer sur soi, d’abandonner définitivement toute immixtion de guitares dans leurs arcanes bidouillées d’électroniques, le temps de ralentir les tempos aussi et de creuser dans le délétère et l’introspectif s’agissant des atmosphères décavées. Après quelques concerts sous le patronyme All Night Wrong, les deux acolytes accouchent aujourd’hui d’une première pièce à leur nouvel édifice, sorte de labyrinthe obscur déroulant ses méandres entre sensualité rampante et tressaillement synthétique, entre une voix burnée mais elliptique, faisant de sa propre absence une présence avérée (Brain Wave Parameters, Acqua Alta), et d’inextricables paysages hologrammiques où se croisent réminiscences synth-wave et fractales acid (Maximum Torso, Self-Proclamed Psychic). Éloge de la lenteur, patibulaire à souhait, mais néanmoins crooner à l’image d’un John Mauss ayant ingéré une dose létale de psilos, ce premier effort éponyme d’All Night Wrong est au moins aussi remarquable que l’artwork cornaquant cette série ultra-limitée à cinquante exemplaires à se procurer par ici.

Audio (PREMIERE)

Tracklisting

All Night Wrong – S/T (Svn Sns Rcrds, 27 janvier 2016)

A1. Brain Wave Parameters
A2. Acqua Alta
B1. Self-Proclaimed Psychic
B2. Maximum Torso

12633566_958089810949661_829309947224996917_o